Il est habituel dans l’industrie de devoir transporter des produits grâce à des convoyeurs vibrants propulsés par des vibreurs électromagnétiques.

Le rendement des vibreurs linéaires

Les vibreurs linéaires ou propulseurs linéaires, également appelés Unités de liaison-poumon, sont placés après les bols vibrants et son intégration est indispensable ou du moins conseillée dans la plupart des applications. Le vibreur linéaire est l’élément de liaison entre l’Unité de sélection et la station de réception ou ligne de traitement. De plus, il régule la cadence variable du flux de l’unité de sélection et assure la présence d’une pièce disponible dans la Station de réception, comme l’exige la séquence de l’automatisme associé à la machine ou le poste de travail alimenté. D’autre part, il permet de définir la vitesse linéaire d’avancée des pièces déjà positionnées, ainsi que contrôler la mise en route et l’arrêt du bol vibrant, en incluant un capteur de saturation.

Une Unité de liaison-poumon se compose d’un vibreur rectiligne ou linéaire auquel est attachée un guide, aussi appelé piste, sur lequel avancent les pièces positionnées au préalable, le tout géré par un boitier électrique.

Critères pour choisir les vibreurs linéaires

Dans ces équipements, le vibreur électromagnétique est l’élément moteur qui propulse las pièces pour qu’elles avancent. Cela comprend un ensemble formé par deux masses unies élastiquement (masse active et masse réactive) et un ou plusieurs électro-aimants.

Un modèle de vibreur spécifique, est conçu pour une gamme d’applications et reste réduit par certaines limites. Il faut considérer plusieurs critères au moment de choisir le modèle de vibreur, parmi lesquels, la longueur (la plus grande longueur pour la plus grande vitesse) et la largeur du vibreur linéaire va de pair avec la torsion. Il faudra également prendre en compte la relation de masses vu que le vibreur est une unité formée par deux masses, unies par des ressorts, et isolées élastiquement de l’extérieur. La masse inférieure (réactive) est généralement entre 2 et 3 fois plus lourde que la supérieure (active: plateau en aluminium + guide). L’amplitude vibratoire et la vitesse linéaire sont à l’inverse proportionnelles aux masses. La masse active, a donc moins d’amplitude et imprime moins de vitesse linéaire.

Un autre point à prendre en compte est le guide, qui doit être assez rigide pour vibrer à l’unisson avec le plateau d’aluminium et ne pas acquérir de vibration qui puisse interférer dans celle du système vibrant. Et enfin, il faudra prendre en considération la puissance installée dans le vibreur, absorbée par différentes causes, pour satisfaire toutes les prestations.

Modèles de vibreurs linéaires

A TAD nous disposons de la plus large gamme de vibreurs linéaires sur le marché avec les modèles VL-30, VL-60, VL-70 et VL-80, ce qui nous permet de couvrir entièrement le large éventail de réalisations propre à notre activité. Nous réalisons, par exemple, des vibreurs rectilignes spéciaux avec des multi-pistes pour ainsi maintenir de hautes cadences. Le modèle d’unité de liaison-poumon que sera utilisé dans chaque application est défini en fonction de la géométrie et de la position de la pièce à transporter.

Ces équipements offrent toujours une solution efficace, fiable et rentable, avec une vie utile presque illimitée, ses composants étant d’une grande solidité.

vibrateurs linéaires haute performance
vibrateurs linéaires ou entraînement linéaire